Bulletin mensuel d’Avril 2021

 « Nous avons eu l’occasion de changer le monde et nous avons préféré le téléachat. (STEPHEN KING) 

 

 

 AVRIL 2021

Henri  accueille  tous  les  membres  présents  (10  personnes)  et  précise  le  déroulement  de  cette 

rencontre mensuelle. Madame Amandine Nicolay, membre de l’association BESAN (bien-être, santé, 

alimentation  et  nutrition)  qui  devait  présenter  un  projet  d’enregistrement  du  vécu  de  personnes 

dépressives est absente en raison de sa résidence en Ile de France... Une autre occasion se

présentera en mai ou cet automne. Par conséquent, il est décidé de favoriser un temps de parole. L’ONU

ce  titre,  2  petits  groupes  de  5-6  personnes  sont  composés  et  invités  à  débattre  de  leur  vécu  (en 

évitant les sujets politiques qui fâchent et divisent) jusqu’à 15h environ. Une pause se fera alors et 

une plénière suivra jusqu’à 17h00 maximum. Chaque petit groupe est invité à rédiger un compte-

rendu minimal des échanges. 

N.B. L’assistance comptera un maximum de 14 personnes (dont 4 résidents de la zone de St. Brieuc) 

d’ici la conclusion de 16h30. 

Voici le résumé des échanges tenus. 

 

1)  Rapporteur du 1 er  groupe Jean-Luc : Merci ! 

 

Les échanges peuvent se classer selon ce double volet : négatif /positif : 

  Solitude /se sentir utile 

  Eloignement familial /se rapprocher des autres 

  Absence d’activités / discussions 

  Confinement  qu’on  s’impose  à  soi-même  faute  de  courage  d’exprimer  son  état  aux 

autres/activités diverses : ménage, rangement, bénévolat. 

  Influence de notre passé (plaies de l’enfance) / réagir, surmonter ses résistances 

  La COVID est une provocatrice d’angoisses et de malaises supplémentaires / laisser du temps 

au temps, admirer la nature 

  Rôle de l’acceptation ? Absence d’amour ?incidences bio-psycho-sociales de la COVID, Amour 

de soi en péril ? 

  Face à l’absence d’amour/ favoriser l’amour de soi, cultiver les bonnes relations humaines, se 

donner des projets stimulants, être patient, garder l’espoir...

 

 

 

 

  

2)  Voici  maintenant  le  résumé  des  échanges  du  second  sous-groupe  (Marie-José  rapporteuse : 

Merci ! 

  Le mal-être de chacun n’a pas été accentué par la COVID sauf pour une personne dont l’arrêt 

d’activités  a  créé  des  tensions  dans  son  couple  et  accentué  sa  peur  de  tomber  dans  une 

dépression grave comme sa mère. 

  2  personnes  rapportent  être  venues  à  Lueur  car  souffrant  d’un  mal-être  indéfini.    Les 

rencontres de l’association ont aidé à cerner leur mal, ses causes et à sortir de l’isolement. 

  Après la COVID, les membres ont exprimé le besoin de bouger davantage, voyager, aller au 

bord de la mer, fréquenter des terrasses à court terme....

  La nouvelle venue à l’association (Marie-Anne) a indiqué son désir d’être présente et s’est 

exprimée pour la première fois sur ses difficultés. 

La synthèse (animée par Henri) s’est tenue entre 15h30 et 16h30. En voici un résumé essentiel. Jean-

Luc  résume  les  aspects  positifs  et  négatifs  qui  ressortent  du  débat  dans  son  groupe.  Ensuite  les 

membres réagissent. 

  Qu’arrivera-t-il demain ? de nouveaux virus peuvent apparaitre 

  S’adapter au jour le jour, voilà la leçon à tirer de cette pandémie. 

  Oui, c’est une leçon d’humilité pour l’humanité. 

  Chaque jour, je me pose la question : « Que vais-je faire aujourd’hui ou ne pas faire ? ». 

  A  Lueur  d’Espoir,  on  va  bientôt  retrouver  les  sourires,  les  pique-nique,  des  groupes  plus 

complets... enfin !

  Cette crise va redynamiser l’écologie je le crois. 

  L’espoir fait vivre, l’envie et des projets aussi. 

  Oui, les petits bonheurs quotidiens, les petits riens précieux, ça aide. 

  Une petite fille que j’ai rencontrée, il y a peu, m’a demandé subitement : « veux-tu être mon 

grand-père ? » et cela m’a touché. 

Avant le départ, Henri fait le tour de la table et remet à chacun 3-4 dépliants de l’association en 

invitant  les  membres  à  les  diffuser  dans  leur  milieu  de  vie  (pharmacie,  médecin,  dentiste, 

supermarché). « N’hésitez pas, vous serez surpris du nombre de réponses positives, j’approvisionne 

régulièrement 2 pharmacies et le cabinet de mon médecin. Des personnes déprimées n’attendent 

que ce signal pour nous rejoindre...

Merci d’avance ! ». 

Il mentionne également le projet de vivre le mercredi mensuel 16 juin « à l’ancienne » Pique-nique 

le midi dans une Malouinière proche de la Rance et après-midi festive sur la plage (à déterminer). 

A bientôt ! 

 

 

JOURNEE RENCONTRE 

MERCREDI 19 MAI – Salle Bel Air 

Elle  débutera  à  13h30  et  se  terminera  à  17h.  N’étant  plus  contraints  par  les  kms  nous  espérons 

accueillir un grand nombre de personnes pour notre rencontre mensuelle. 

Rue Fernand Jacq – Métro le Blosne 

Nos partenaires et soutiens

 
©2021 Lueur d'Espoir. Tous droits réservés.
n° SIREN 428 538 144 | n° SIRET 428 000 26